Comment réussir sa reconversion professionnelle à 50 ans ?

reconversion professionnelle

Publié le : 26 juillet 20216 mins de lecture

Votre métier actuel ne vous plaît plus. Vous souhaitez vous lancer dans un tout autre domaine. Toutefois, vous avez 50 ans et vous vous demandez si cela est possible. La réponse est que la reconversion professionnelle n’est pas réservée aux jeunes actifs. Vous pouvez tout à fait vous lancer dans ce nouveau défi. En revanche, pour le réussir, vous devez bien vous préparer.

Connaître les risques d’une reconversion professionnelle à 50 ans

Pour réussir votre reconversion professionnelle, connaître au préalable les risques de projet est crucial. De cette manière, vous ne serez pas pris au dépourvu et pourrez mieux vous préparer. D’abord, en quittant votre métier actuel, vous risquez une perte de rémunération. Ce qui pourrait affecter votre qualité de vie et votre bien-être si vous n’avez pas prévu cette situation. Il se pourrait également que vous ayez des difficultés à retrouver un emploi dans le domaine qui vous intéresse. Cette situation pourrait vous affaiblir financièrement, mais aussi moralement. Et si tout ne va pas comme vous le souhaitez, votre reconversion professionnelle pourrait mettre en péril votre retraite. Vous comptez plutôt quitter le monde du salariat et créer votre propre entreprise à 50 ans ? Il existe de nombreuses formations pédagogiques en e-learning qui vous aideront à acquérir toutes les compétences nécessaires. Sachez toutefois que rien ne garantit la réussite de votre projet.

À lire en complément : Les avantages de faire appel à un conseiller en évolution professionnelle (CEP)

Une reconversion professionnelle à 50 ans, de la folie ?

Pour certaines personnes, se reconvertir à 50 ans est une aventure risquée. Elles pensent qu’à cet âge, il vaut mieux préparer sa retraite. Puis, à 50 ans et plus, beaucoup d’organismes et entreprises vous enregistrent en tant que seniors. Et cette appellation péjorative est souvent associée à des attributs négatifs (vieillissement, fragilité, etc.). Sachez toutefois qu’il n’existe pas de limites d’âge pour se lancer dans un nouveau challenge et ainsi pour se reconvertir professionnellement. Au contraire, à 50 ans, vous disposez de solides compétences et de la maturité qui vous permettent de prendre des décisions de manière réfléchie. Par ailleurs, vous avez une parfaite connaissance de l’univers de l’entreprise. Vous connaissez tous ses rouages. Ce qui vous permet de vous adapter facilement sur un nouveau métier. Faites alors de votre âge un atout pour vous aider à réussir votre projet.

Ainsi, dites stop aux idées reçues et aux croyances limitantes qui vous bloquent. Certes, vous pourriez avoir peur et ressentir du stress. Ce qui est tout à fait normal et humain puisque vous quittez votre zone de confort et vous vous lancez dans un tout nouveau domaine. Toutefois, restez positif. Si vous vous dites constamment que c’est difficile et que vous n’allez pas y arriver, vous allez échouer. Votre réussite dépend en grande partie de votre motivation et votre volonté.

À lire en complément : Changer de carrière pour rejoindre une franchise : comment s'organiser ?

S’informer sur le marché de l’emploi

Il faut savoir que les opportunités d’emploi deviennent rares quand on est à quelques années de la retraite. Ainsi, pour réussir votre reconversion professionnelle, il est conseillé de bien vous renseigner sur le marché de l’emploi, notamment sur les secteurs et entreprises qui recrutent. À cet effet, les PME sont nombreuses à se tourner vers les quinquas ayant de l’expérience pour les accompagner dans le développement de leur activité. En effet, avec leurs moyens financiers limités, elles ne souhaitent pas investir dans la formation de débutants. Les personnes expérimentées connaissent déjà les contenus de la formation et peuvent être opérationnelles plus rapidement. Le secteur de la grande distribution ainsi que celui de l’industrie de pointe recrutent également des personnes de 50 ans. En effet, les entreprises œuvrant dans ces secteurs ont besoin de collaborateurs chevronnés.

Vous rêvez plutôt de devenir indépendant ? Le coaching est, dans ce cas, une alternative qui s’offre à vous. Vous pouvez vous appuyer sur vos compétences ainsi que votre expérience pour délivrer une expertise auprès de vos clients (entreprises ou particuliers). Avant de vous y lancer, pensez à suivre une formation à distance qui vous permet d’acquérir les connaissances et savoir-faire nécessaires. Ce type de formation est accessible aux apprenants quelle que soit leur région.

Comment faire pour se reconvertir ?

Vous êtes décidé à vous lancer dans un autre domaine d’activité. Cette décision pourrait être un choix imposé (suite à un licenciement économique par exemple) ou volontaire. Quoi qu’il en soit, pour réussir votre reconversion, commencez par identifier votre objectif. Quels sont les secteurs d’activités qui vous intéressent ? Puis, éliminez les postes qui vous font rappeler les contraintes de votre précédent métier. Ensuite, effectuez un bilan de compétences. Ce dernier consiste à faire le point sur vos acquis, votre valeur professionnelle ainsi que vos envies. Et à partir de celui-ci, suivez une formation. Celle-ci est indispensable pour une reconversion efficace. Les formations ne manquent pas. Vous pouvez juste choisir les modules qui vous intéressent sur les plateformes en ligne ou encore opter pour un parcours de formation plus long. Sachez qu’il est possible de financer votre formation avec votre Compte personnel ou CPF. Après votre formation, apprenez à vendre vos compétences pour trouver votre futur emploi. Mettez-vous en valeur et gardez confiance en vous.

Comment intégrer un logiciel de gestion de formation dans votre entreprise ?
Les nouvelles méthodes pédagogiques qui révolutionnent la formation professionnelle

Plan du site