Meilleures solutions pour augmenter ses chances de trouver un emploi

emploi

Comme beaucoup de gens au chômage, vous avez des difficultés à trouver un job. En effet, après un licenciement, être rapidement sur le marché du travail est une étape importante. Mais être parmi les candidats appelés à faire un entretien pour un poste, c’est un vrai parcours du combattant. Il faut vous concentrer sur vous-même et sur votre curriculum vitae, notamment votre expérience et vos compétences.
On compte de nombreuses solutions pour optimiser ses chances d’être recruté. Certaines sont pertinentes et apportent de réels résultats. Si vous ne les connaissez pas encore, découvrez-les dans les lignes qui suivent.

S’assurer d’être bien qualifié

Pour avoir plus de chances d’être embauché, adoptez une approche responsable sur le choix du type de job que vous souhaitez. Étudiez attentivement le marché et toutes les offres de travail qui sont disponibles dans le domaine spécifique que vous recherchez.
Lorsque vous recherchez un travail, vous avez toujours l’impression que vous pouvez réussir à tous les entretiens de tous les postes proposés sur le marché. Mais, ce n’est pas souvent le cas. Vous aurez de bien meilleures chances si vous correspondez pleinement aux exigences du poste. Cela n’a aucun sens de prétendre à un poste de direction alors que vous n’avez qu’une expérience limitée en plus de compétences insuffisantes.
Lisez l’avis d’embauche de chaque offre qui vous intéresse et portez une attention particulière aux compétences requises. Si vous en manquez, n’hésitez pas à saisir les opportunités et à consulter par exemple des articles sur des formations tels que le village de l’emploi avis. Avant d’envoyer votre candidature, assurez-vous que vos compétences répondent aux exigences requises. Créez une liste d’offres qui répondent à vos critères et qui correspondent le mieux à vos qualifications. Même si elle est petite, il se peut que vous ayez une réponse positive à un entretien sur chaque envoi de CV aux postes vacants.

Préparer un CV accrocheur

Vous ne le savez peut-être pas, mais les recruteurs qui sont généralement les responsables des ressources humaines ne passent généralement pas plus d’une minute sur chaque CV. En ce sens, vous devez donc construire un curriculum vitae parfait, qui augmentera vos chances. Pour ce faire, il existe des bases essentielles qui doivent être respectées :

Résumé introductif

Commencez votre document par fournir des informations sur vos réalisations professionnelles.

Historique de carrière

Décrivez votre historique de carrière des 10 dernières années dans un ordre chronologique inversé. Ne faites pas une liste des expériences liées au poste souhaité. Assurez-vous que vos écrits ne présentent pas de lacunes comme un moment de chômage de plus de 3 mois par exemple. Utilisez des chiffres pour mettre en évidence vos qualifications pour que le recruteur porte plus d’intérêt sur l’évaluation de vos réalisations.

Compétences

Maintenez un équilibre entre les différents talents que vous possédez. Il est important d’utiliser les mots-clés des descriptions de poste, en particulier ceux de la section des compétences.

Formation

Énumérez tous les diplômes, certificats ou attestations que vous détenez, toujours dans un ordre chronologique inversé. Si vous avez une expérience limitée, concentrez-vous davantage sur vos réalisations dans vos études.
De nombreux candidats sont souvent refusés en raison de courriels non professionnels. Évitez les surnoms et mots déroutants sur votre adresse e-mail. Il est préférable d’utiliser uniquement vos nom et prénom et réécrivez votre nom dans la ligne d’objet de votre e-mail à côté du titre du poste pour lequel vous postulez.
Une superbe lettre de motivation peut également vous aider à améliorer vos chances de trouver un emploi. C’est une occasion de montrer que vous êtes un candidat potentiel. Dans votre LM, vous pouvez fournir des informations supplémentaires qui n’ont pas été dictées dans votre CV. Et ce document devrait en dire plus sur votre expérience, vos compétences générales et techniques, votre motivation et vos points forts.

Construire un réseau de personnes influentes

Les grandes entreprises ne publient généralement que 3 offres de poste sur 10. Si vous postulez uniquement en ligne, vous manquerez donc de nombreuses opportunités intéressantes. De nombreux demandeurs trouvent rapidement du travail grâce à leurs contacts. Dans certains cas, les entreprises n’ont même pas le temps de publier une offre.
Votre stratégie de recherche de travail devrait inclure le développement de votre réseau. Demandez à vos amis, parents, anciens collègues ou camarades de classe si leur entreprise a besoin de nouveaux employés. Recherchez aussi de nouveaux contacts sur des réseaux en ligne comme LinkedIn. Cette plateforme aide beaucoup de gens à construire un réseau professionnel.

Préparation à toute éventuelle entrevue

Un entretien dure en moyenne 20 à 40 minutes. C’est le temps dont vous disposez pour faire bonne impression. Ainsi, préparez soigneusement la rencontre avec votre employeur potentiel pour redoubler vos chances d’avoir un poste après l’entrevue. Écrivez à l’avance les réponses aux questions les plus courantes et mettez-les en pratique devant le miroir.
Pensez également à des sujets désagréables. Des questions difficiles vous seront posées lors d’une entrevue comportementale ou un test de stress, notamment si l’employeur veut savoir comment vous allez réagir dans certaines situations.
Si votre entrevue doit avoir lieu à distance, via un appel vidéo, sélectionnez un endroit lumineux et calme dans votre maison où rien ne vous distraira. Si vous êtes invité au bureau, faites plusieurs copies de vos documents à remettre au recruteur.

Se comporter correctement et se forger un caractère

Lorsque vous arrivez pour une entrevue, tout est important, y compris votre intonation, votre façon de parler, la manière dont vous êtes habillé et même les gestes que vous faites au moment où vous franchissez la porte. De nombreuses études confirment que les recruteurs font attention à ces détails et que les candidats ayant mal agi ou réagit sont souvent rejetés.
Lorsque vous communiquez avec votre employeur potentiel, prêtez attention à ce que vous dites exactement et soyez courtois. Pour donner l’impression d’un vrai professionnel, parlez de vos métiers et/ou postes et vos tâches antérieures sur un bon ton. N’oubliez pas de maintenir un contact visuel avec votre interlocuteur, car cela montre que vous êtes intéressé.
Vos vêtements doivent être nets et propres, et en parfaite adéquation avec le style professionnel. Impliquez-vous pleinement dans la conversation et prenez l’initiative si nécessaire. N’hésitez pas à poser des questions sur l’entreprise. Cela démontrera que vous êtes intéressé par le poste et les activités de la société.
En appliquant ces règles simples, vous augmenterez vos chances d’être invité à un deuxième entretien qui est susceptible de déboucher sur une embauche.
Par ailleurs, au-delà de votre aspect extérieur (bonnes manières, bon CV et lettre de motivation, vêtements corrects…), il existe des traits importants que vous devez construire et acquérir afin d’accroître un peu plus vos chances d’être recruté pour un poste.
Avant tout, ayez une attitude positive. Malgré vos échecs, ne perdez pas confiance en vos compétences. Vous perdez votre estime de soi en ayant des pensées négatives. Identifiez aussi les éléments qui vous ralentissent. Vous ne voulez pas passer un entretien parce que vous avez peur du refus ? Combattez vos peurs et les pensées qui vous freinent. L’échec n’est pas la fin. Passionnez-vous également de votre travail. Vous devez aimer ce dans quoi vous êtes doué. Cela vous motivera à réussir et à rechercher une profession qui suscite la passion en vous.
À part cela, soyez patient et persévérant. Vos échecs ne devraient pas vous arrêter. Même si vous avez fait de nombreuses erreurs, il s’agit d’une expérience acquise. Ne confondez pas non plus confiance et arrogance. Lorsque vous évoquez vos compétences et vos talents lors d’un entretien, donnez toujours des exemples concrets.

Former les jeunes diplômes dans les systèmes d’information pour faciliter leur insertion professionnelle
Trouver la formation continue adéquate