Que dit la loi sur les gestes et postures au travail ?

Que dit la loi sur les gestes et postures au travail

La qualité de vie au travail est une problématique qui doit être prise en compte par les entreprises. C’est un enjeu de taille, car elle a une influence directe sur la productivité et la compétitivité d’une boîte.

Dans le cadre d’une activité professionnelle, il est nécessaire d’adopter les bons gestes et postures afin de maintenir des conditions de travail favorables. C’est pour cela que les salariés doivent être sensibilisés afin de connaître les gestes à adopter au quotidien dans le cadre de leur activité. Aujourd’hui, de nombreux centres de formation comme Neo Forma proposent des formations en présentiel ou en e-learning à destination des entreprises, quel que soit leur domaine d’activité. Cependant, il est nécessaire de savoir que certaines formations gestes et postures sont obligatoires en entreprise, alors que d’autres revêtent un caractère facultatif et dépendent de l’employeur.

La formation gestes et postures est-elle obligatoire ?

Plusieurs personnes se demandent si les formations gestes et postures sont obligatoires en entreprise. La législation liée à la qualité de vie au travail a grandement évolué. En France, c’est la préconisation INRS ED 832 de l’Institut national recherche et sécurité qui prévoit les entreprises dans lesquelles la formation « Gestes et Postures » est obligatoire. Cela concerne trois types d’activités :

–          Selon l’article R 4434 du code du travail, la formation « gestes et postures écrans de visualisation » est obligatoire et elle s’adresse à des salariés affectés à un poste de travail comprenant un écran.

–          Selon l’article R 4541-8 du code du travail, la formation « gestes et postures manutention manuelle » est obligatoire et elle s’adresse à des employés dont l’activité comporte des manutentions manuelles.

–          Selon la recommandation R 308, la formation « gestes et postures entrepôt, magasins et parc de stockage » est obligatoire et elle concerne le personnel d’entrepôt.

Pourquoi la formation gestes et postures est obligatoire pour ces domaines ?

La formation gestes et postures est obligatoire pour les salariés de ces domaines d’activité, car les gestes et les postures qu’ils adoptent au quotidien peuvent être un facteur de risque.  Elle remplit de nombreux objectifs :

–          La prévention des risques

–          La promotion de la santé et les gestes et postures à adopter

–          L’augmentation de la qualité de vie au travail

–          L’augmentation de la performance des salariés

Le travail sur écran

Les salariés qui effectuent un travail sur écran doivent par exemple apprendre les positions physiques qui peuvent causer un risque physique ou homéopathique à long terme. Ils pourront alors adopter les postures adéquates et augmenter leur bien-être. Ils doivent également savoir comment organiser un poste de travail de manière optimale afin d’optimiser leur confort physique.

La manutention

La formation « gestes et postures » pour les métiers de la manutention est obligatoire et a une grande importance, car les métiers physiques ont des impacts indéniables lorsqu’ils ne sont pas appréhendés de la bonne manière. Ainsi, la formation doit avoir lieu avant la prise de fonction du salarié. Cette formation préventive permet de sensibiliser les salariés des métiers de la manutention aux risques sanitaires que comporte le métier. Ils apprendront également les gestes à adopter au quotidien pour éviter des complications. Cette formation abordera également les charges qu’ils peuvent supporter et la manière de les soulever et de les poser.

Les salariés d’entrepôt, de parc de manutention et stockage

Dans le cadre de ce type d’activité, l’employeur doit assurer l’accès à l’information pour les employés. Ceux-ci doivent être sensibilisés aux risques qu’ils encourent lorsque leur activité n’est pas exécutée correctement. Ils doivent également connaître les gestes à adopter dans le cadre de leur activité afin d’éviter tout risque lié au déplacement de charges lourdes. Les salariés devront également prendre connaissance des charges maximales qu’ils pourront porter dans le cadre de leur activité. Ainsi, les préconisations adoptées sont similaires à celles qui sont prévues pour les métiers de la manutention, car elles comprennent souvent le port de charges.

Quelles stratégies pour réussir le TOEIC ?
Comment préparer les épreuves de bac et de concours d’école de commerce en même temps ?