Changer de carrière pour rejoindre une franchise : comment s’organiser ?

rejoindre une franchise

Saviez-vous que 74 % des franchisés d’aujourd’hui étaient avant des salariés qui ont quitté leur emploi pour voler de leurs propres ailes ? La franchise est bien une voie royale pour changer de carrière aujourd’hui. Elle permet de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, mais en minimisant de nombreux risques. Voyons comment s’organiser pour monter son projet.

Changer de carrière en rejoignant une franchise

Il existe de nombreuses franchises et dans de nombreux domaines, notamment dans l’immobilier. Le réseau de franchise Keymex ouvre ses portes même à de parfaits débutants, qui rêvent de changer de carrière. Néanmoins, avant de penser à rejoindre une franchise, les candidats doivent être prêts à créer leur entreprise. Celle-ci bénéficiera de la notoriété et du savoir-faire du franchiseur, une fois certaines étapes franchies.

Le candidat va devoir d’abord faire le point sur ses compétences, car, selon le domaine de franchise choisi, il devra souvent déjà maîtriser certains savoir-faire. Il devra aussi réunir un budget de départ. Il est impossible, de fait, de changer de carrière en créant une entreprise, sans un minimum devant soi. Le montant du ticket d’entrée aide parfois à choisir parmi les différents  secteurs possibles : alimentation, services à la personne, immobilier ou restauration, aide parfois à faire un choix.

Ensuite, il est imprudent de se lancer en franchise sans effectuer préalablement une étude de marché de son secteur. Ceci afin de savoir si le marché local est bien porteur pour certains biens ou services ou si la concurrence n’est pas trop présente.
Pour choisir son franchiseur, il est recommandé de visiter sur le terrain des franchisés de l’enseigne. Ceci afin de savoir s’ils sont bien formés et si le concept est efficace.

Notre conseil : avant de changer de carrière, rendez-vous dans les salons spécialisés pour rencontrer directement des responsables d’enseignes franchisées.

Une fois que l’on s’est décidé, les choses sérieuses vont commencer : trouver le financement et le local. Votre franchiseur vous remet un document, le DIP, où il indique plusieurs hypothèses relatives à votre futur chiffre d’affaires. Pour qu’un projet soit équilibré, il faut que la plus basse de ces hypothèses permette au moins de couvrir toutes les charges de l’exercice. L’aide d’un expert-comptable sera utile à cette étape. Il vous aidera à monter un business plan, élément indispensable à l’obtention d’un prêt bancaire, pour démarrer votre activité (plus d’infos sur les services d’un expert-comptable en ligne sur le blog : https://www.mr-entreprise.fr).

Les atouts de la franchise

Ce n’est pas un hasard si les candidats souhaitant changer de carrière se retournent massivement vers une franchise. Les avantages de créer une affaire en s’adossant à un réseau au savoir-faire éprouvé sont nombreux et intéressants.

Ils bénéficient en premier lieu de la notoriété d’une enseigne qui a déjà réussi à conquérir un marché. Cette renommée draine naturellement les clients vers eux au départ.
Ils minimisent aussi leurs prises de risques, en adoptant des produits ou des méthodes qui ont fait leur preuve, et peuvent se reposer ainsi, sur les acquis antérieurs du franchiseur. Ils ont moins d’effort aussi à fournir en matière de formation personnelle et gagnent du temps dans certaines tâches comme l’administratif, pour lesquelles ils bénéficient d’un accompagnement. Le franchiseur leur livre en effet ses méthodes et son savoir-faire clé en mains, avec une aide logistique à l’agencement du point de vente, des dispositifs publicitaires, des outils digitaux… On comprend qu’il est plus rassurant de changer de carrière en rejoignant un réseau solide et bien implanté, que de se lancer seul dans l’inconnu.

La plupart des franchisés reconvertis ont entre 18 et 34 ans. Ils seraient nombreux à travailler en couple, pour un salaire plus intéressant que ce qu’ils touchaient en entreprise. À notre époque où la reconversion est à la mode, la franchise est vraiment une alternative à laquelle il faut penser !

Communication orale : suivre une formation spécialisée
Pourquoi le cadeau CE est stratégique ?