Maîtrisez de nouvelles langues : Les clés d’une communication internationale réussie avec ESG Langues

nouvelle langue

Publié le : 06 juillet 20235 mins de lecture

Dans un monde de plus en plus connecté, l’apprentissage de langues étrangères favorise l’ouverture à d’autres cultures. Au-delà des avantages d’un point de vue professionnel, la maitrise d’une langue étrangère est bénéfique pour le cerveau et favorise l’enrichissement personnel. Face à la multiplication des centres de formation en ligne, l’apprentissage devient plus accessible et facile. En 2022, plus de 1,2 milliard de personnes ont suivi un cours de langue en ligne.

Les enjeux de l’apprentissage d’une nouvelle langue

En France, 46,5% de la population active à l’exception du secteur de l’agriculture travaillent dans une multinationale, ce qui équivaut à 6,8 millions de personnes. Un autre chiffre intéressant est que 1,8 million d’entre elles travaille pour une société étrangère. Dans ce contexte, la maitrise des langues étrangères est souvent indispensable.

Un rapport publié par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France conforte cette situation. Selon son étude sur ce sujet, plus d’un quart des employés dans les entreprises de plus de 20 personnes occupent un poste exigeant une langue étrangère. Dans 89% des cas, il s’agit généralement de l’anglais. Par ailleurs, ce même rapport révèle que 36% des salariés doivent lire et comprendre des documents qui ne sont pas en français. Ces chiffres justifient la hausse de la demande de formations et tests de langues en France.

D’ailleurs, le marché de l’apprentissage des langues en ligne est en pleine croissance. Cette méthode d’apprentissage est considérée comme plus souple pour les apprenants. Ce vaste marché pèserait 12,49 milliards de dollars et devrait dépasser les 25 milliards de dollars d’ici 2025. Par ailleurs, plus de 1,2 milliard de personnes suivaient une formation en langue étrangère en ligne auprès d’une école comme ESG Langues en 2022.

Le contexte de la maitrise des langues étrangères en France et en Europe

Les jeunes européens sont conscients de l’importance des compétences linguistiques pour leur carrière. La preuve, 92% des étudiants en Europe suivent au moins un cours de langue auprès de centres comme ESG Langues. Néanmoins, il existe une grande disparité au sein de l’Union européenne. Prenons l’exemple du Royaume-Uni, 70% des jeunes entre 14 et 24 ans veulent apprendre de nouvelles langues.

Selon les statistiques de l’Eurostat, 60% de la population européenne parle au moins une langue étrangère. Pourtant, la France se trouve à la 26e place sur 34. Les pays scandinaves et baltes figurent en tête du classement. En Suède, 90% de la population parle au moins une langue étrangère.

Pour la Finlande, le Luxembourg, la Suisse et la Norvège, ce chiffre atteint les 95%. La population anglophone est moins encline à apprendre une nouvelle langue. Ceci explique la place de l’Irlande à la 28e position.

Les étudiants américains sont beaucoup moins enthousiastes. En effet, seuls 20% d’entre eux sont inscrits à un cours de langue. Pour cause, l’apprentissage des langues est rarement inclus dans le système scolaire. Il en est de même au Japon avec seulement 13% des élèves. La Chine suit la même tendance que l’Europe avec 67% des élèves qui apprennent une langue étrangère.

La maitrise des langues étrangères pour mettre en valeur son CV

L’ère du numérique a aboli les frontières qui existent entre les pays. Les entreprises peuvent désormais se positionner sur le marché international et établir des relations avec des partenaires internationaux. C’est pourquoi la maitrise d’une seconde langue devient récurrente dans les offres d’emploi.

Face à la concurrence sur le marché du travail, avoir deux ou trois langues à son actif représente un atout. Au moment de postuler à une offre, des compétences linguistiques mises en évidence peuvent distinguer un candidat du lot.

Une autre bonne raison de suivre des formations et tests de langues concerne le salaire. En effet, un bilingue ou multilingue perçoit un salaire entre 11% à 35% plus élevé qu’un monolingue. À noter que ceci dépend de la langue maitrisée.

Les phénomènes récents comme la Covid-19 ont bouleversé le monde du travail. À cet effet, plusieurs entreprises envisagent le télétravail. Cette situation permet à des candidats venant d’autres pays de prétendre à un poste. D’où l’importance de se distinguer en maitrisant une ou plusieurs langues étrangères.

Les formations poids lourds : Un pas vers l’indépendance professionnelle
À qui s’adresse la formation Google Ads?

Plan du site