Actualité des métiers et des secteurs du bâtiment

constructeur

Dans le secteur du BPT où chaque acteur est exposé constamment à des changements, les formations revêtent un caractère coercitif. Cette alternative répond aux différents enjeux qui font surface dans un monde qui évolue en permanence. Pour les formateurs, l’heure est à la révision des différents concepts qui dictent leur existence.

Enjeux de la formation dans le secteur du bâtiment

En septembre 2018, le gouvernement a fait publier dans le Journal officiel une loi sur la réforme de l’apprentissage et la formation. Portant le nom de « Liberté de choisir son avenir professionnel », elle avantagerait plusieurs secteurs, dont le BTP. Entreprises, professionnels et autres acteurs du milieu auront beaucoup à gagner dans cet ajustement de trajectoires perpétré par l’État. Certes, les besoins en formations ne sont pas les mêmes, que ce soient pour les TPE que pour les grands groupes. Mais les enjeux sont de tailles : diversification de profils de travailleurs, compétitivité, capacité d’adaptation, renforcement d’attractivité. Le site www.batimentcfabourgognefranchecomte.com détient d’autres éléments de réponses complétant ces données.

Le bâtiment face à la transition écologique

Les enjeux de la transition écologique viennent changer la donne dans le secteur du BTP. Force est de constater que les formations aux métiers du bâtiment sont loin de s’aligner aux objectifs en matière de performance énergétique. Beaucoup restent à faire quant à la formation des formateurs opérant dans la filière bâtiment et énergies renouvelables. Les apprentis comme les professionnels ne sont pas en reste quant à cette volteface gouvernementale déclenchée par la RT2012. Penser l’adéquation des techniques et des pratiques des acteurs par rapport à ce choix devient une nécessité. Corolairement, l’avènement de nouveaux métiers n’est pas exclu. De nouvelles formes de coordination et de transaction sont donc à prévoir.

Innovation et outils numériques

Comme ce secteur représente un dynamisme difficilement appréhendable, les formations ne manquent pas d’importance. Et vu les risques encourus par les professionnels du métier, la question de prévention mérite d’être prise au sérieux. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres pour décrire une situation d’urgence chez les pourvoyeurs de formation diplomante. Face à cela, certains d’entre eux ont décidé de se tourner vers les outils numériques pour plus d’efficacité. Ces dispositifs constituent en effet un véritable terreau d’innovations pour le grand nombre d’acteurs en milieux académique et professionnel. Le recours au « digital learning » avantage sur plusieurs points : accessibilité, fluidité, réduction des contraintes spatio-temporelles… Mais du chemin reste à faire avant d’arriver à une situation où les concernés puissent construire et partager un savoir commun.

Meilleures solutions pour augmenter ses chances de trouver un emploi
Former les jeunes diplômes dans les systèmes d’information pour faciliter leur insertion professionnelle