Former les jeunes diplômes dans les systèmes d’information pour faciliter leur insertion professionnelle

Formation informatique

Engagé dans la réduction du chômage, le village de l’emploi forme des jeunes diplômés dans les métiers du système d’information. L’inscription est gratuite et la formation est assurée par des professionnels du secteur privé. Si vous êtes chimiste, juriste ou historien, vous pouvez postuler au département informatique.

Présentation du village de l’emploi

Plusieurs entreprises du secteur du système d’information joignent leurs forces pour former des experts dans le centre village de l’emploi ou VDE. À l’aide de cette initiative, ces entreprises participent à la diminution du chômage et à la réinsertion professionnelle des jeunes. La formation dure neuf mois et les cours offerts sont de haut niveau. Les sessions s’adressent aussi bien aux demandeurs d’emploi sans expérience professionnelle, qu’aux salariés, travailleurs indépendants et aussi aux conjoints des chefs d’entreprise. Le village de l’emploi avis fourni une formation initiale qui aboutit sur une embauche immédiate auprès des entreprises partenaires. L’inscription est gratuite pour tous les candidats français et étrangers. Par ailleurs, le centre n’est pas responsable de l’octroi du visa de séjour pour les personnes issues des pays hors de France. Avant l’inscription, les étudiants auront le choix de s’entretenir avec les responsables de la formation et les dirigeants du VDE. Le but de cet entretien est de déceler les motivations de chacun, le sérieux de la formation suivie et la filière qui convient pour chaque profil de candidature. L’encadrement général comprend des cours théoriques, des bases de l’informatique, un peu de programmation et la méthode de gestion d’une agence digitale. Ces programmes exigent un investissement personnel important. Après une évaluation du travail individuel de l’année et quelques épreuves écrites, les lauréats obtiennent à leur sortie, un certificat de fin de formation. Après ce parcours, ce sont des étudiants comme neuf, ayant les mêmes compétences des travailleurs confirmés, qui seront recrutés auprès des partenaires. Si vous êtes intéressé par ce nouveau concept, vous pouvez cliquer sur village de l’emploi avis et booster votre carrière professionnelle.

Un programme d’insertion professionnelle

Le centre VDE propose un cycle supérieur de perfectionnement sur plusieurs métiers du système d’information. Ces métiers peuvent être un assistant maîtrise d’ouvrage, ouvert pour les profils littéraires et scientifiques ; le business intelligence qui débouche sur un métier d’analyste de base de données, de gestionnaire de base de données ou de développeur ; la filière technologie et développement pour un métier de chef de projet, d’ingénieurs d’études ou un concepteur/développeur ; et le 4e métier concerne la production et l’exploitation qui travaille comme consultant et analyste.
En bref, le village de l’emploi forme des futurs cadres supérieurs ayant un niveau d’expérience de 3 ans à la fin du cursus. L’avantage des lauréats, c’est leur permettre d’exercer un poste à responsabilité dans une firme. Les candidats ont la possibilité de s’inscrire dans un centre à proximité de leur ville. Les cours durent 9 mois. Si l’évaluateur découvre des candidats surqualifiés, ils peuvent décider de le faire passer au niveau supérieur, sinon les enseignants peuvent pousser la durée de la formation au-delà du temps normal. L’encadrement est assuré par des professionnels ayant une certaine expertise dans un corps de métier. Ces personnes exigent un travail individuel important. Les personnes qui bénéficient d’un droit individuel à la formation peuvent aussi suivre les cours, à condition d’avoir reçu une autorisation venant de son employeur. Ces personnes perçoivent des salaires auprès de leurs patrons.

Le village de l’emploi recycle des diplômés et des chômeurs

Dans le centre village de l’emploi, il existe plusieurs choix de métiers accessibles à tous les jeunes diplômés. Pour achever une formation, chaque lauréat doit faire des efforts personnels en appliquant les méthodes préconisées par les formateurs et les outils mis à leur disposition. Ils doivent aussi être des passionnés et motivés pour passer de nouveaux un diplôme et devenir à terme des travailleurs qualifiés. Et les entreprises partenaires ne ménagent pas leurs efforts pour financer le programme. Chez VDE, les nouveaux étudiants suivent des cours pendant 36 semaines, puis ils seront insérés dans des entreprises. À leur sortie, ils perçoivent les mêmes salaires qu’un cadre expert. Si dans le cas où l’impétrant décide de suivre sa propre voie et devenir une auto entrepreneur, ou même par malheur, aucune entreprise n’arrive à le recruter, il devra rembourser ses frais de formation. Par ailleurs, le centre offre un bon encadrement assuré par des experts délégués par les partenaires. Ces experts contribuent à l’insertion professionnelle des jeunes et réduisent énormément le taux de chômage dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. À 25 ans seulement, un lauréat ayant acquit le titre d’ingénieur d’étude, ou analyste de terminal de paiement électronique peut prétendre un poste de responsabilité. C’est une manière de contribuer au marché de l’emploi, car le village a pour rôle de renforcer la compétence des diplômés et des chômeurs à la recherche de travail. À travers un réseau de professionnels agréé et présent dans quelques villes françaises, leurs formations aboutissent à leur tour à l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle. Ces centres forment plus d’un millier de jeunes au poste d’experts en informatique, ou d’administrateurs de réseau et base de données. Selon le village, les apprenants seront tout de suite opérationnels après l’encadrement.

Un cycle ouvert à toutes les filières

Les sociétés qui gravitent autour du secteur de l’internet ont le même souci d’effectifs chaque année. Avec les innovations technologiques qui apparaissent, le cursus universitaire n’arrive pas à mettre à jour leurs programmes ou à fournir des formations de haut niveau. En plus, les concurrents qui préfèrent ne pas investir dans les projets d’apprentissage recrutent des personnes expérimentées, des ingénieurs de développement et d’études, des chefs de projet et d’administration système informatique. Un critère de sélection qui disqualifie les jeunes diplômés. Le village a donc pour initiative de sous-traiter la formation de ces jeunes, dont la plupart sont des non-informaticiens, et de réduire l’écart entre les demandeurs d’emploi. Après l’inscription, le village de l’emploi avis forme les lauréats pendant 3 à 9 mois aux langages de l’internet et du commerce électronique. Les plus agiles peuvent être recrutés tout de suite avec un très bon salaire. Aujourd’hui, fini les sites vitrines construit à partir d’un simple code HTML (Hypertext Markup Language). Les sociétés en possèdent une adresse internet construit sur la base d’un logiciel SGC (Système de Gestion de Contenu). C’est dans cette optique qu’elles recrutent des littéraires pour renouveler les articles et mettre à jour la ligne éditoriale. Pour arriver à un tel résultat, la formation demande un travail individuel très poussé.

Des méthodes d’apprentissage exemplaire

Le VDE initie les jeunes aux métiers de l’internet. Pour compléter sa formation, les experts doivent utiliser des méthodes de travail proche des situations réelles vécues dans une entreprise. Pour cela, il y a les cours théoriques et l’apprentissage pratique. Pour bâtir un argumentaire, les formateurs utilisent diverses méthodes dont la plupart sont renouvelées régulièrement. Ces méthodes demandent une écoute active, pour valoriser la parole de son interlocuteur ou encore la quittance positive, qui consiste à clore l’entretien sur un bilan favorable. Ensuite, un exercice de simulation réelle est donné aux lauréats, pour déterminer sur quel résultat, ils doivent aboutir. Ce système fait parti des best-sellers des organismes de formation.
Les entreprises investissent dans des programmes de formation, c’est pour modeler le candidat. Il n’est plus question pour les recruteurs de piocher n’importe quoi dans le marché de l’emploi. Ces entreprises partenaires veulent que la formation des lauréats soit en phase avec les procédures de l’entreprise. Du coup, les sessions qui marchent le mieux sont les formations pratiques, le suivi opérationnel de management et d’initiation au logiciel de programmation. Aujourd’hui, les entreprises veulent du concret. Et on attend que les candidats soient capables de prendre des décisions, indépendamment de son supérieur.


Meilleures solutions pour augmenter ses chances de trouver un emploi
Trouver la formation continue adéquate