Comment devenir un moniteur d’auto-école ?

devenir un moniteur d'auto-école

En tant que moniteur d’auto-école, vous serez en charge de la formation des futurs conducteurs de tous types de véhicule. Il vous incombe de veiller à ce que les futurs usagers de la route soient des usagers responsables. Mais comment devenir moniteur d’auto-école ?

Petit aperçu du métier

Un moniteur d’auto-école est un pédagogue dispensant des cours qui englobent théories et pratiques suivant un programme précis scindé en différentes étapes. Ces cours peuvent être collectifs ou bien individuels. Il aide les futurs usages de la voie routière à se préparer à l’examen du permis de conduire. Il s’assure que les candidats acquièrent toutes les connaissances et les compétences leur permettant de circuler en toute sécurité sans devenir source de danger pour les autres utilisateurs de la route. Un bon moniteur d’auto-école doit s’armer de patience et doit inspirer la confiance. Pour la préparation de l’examen pratique, il dispense ses cours dans un véhicule à double commande. Durant les cours, il enseigne l’adoption des bons réflexes, les règles de conduite, la mécanique du véhicule, la maîtrise de soi, la signalisation routière, etc. Depuis quelques années, la formation pour devenir moniteur d’auto-école a connu quelques réformes.

Quelle formation suivre pour exercer le travail de moniteur d’auto-école ?

Désormais, vous devez avoir un CCP ECSR avant d’exercer le métier. Aucun diplôme ni examen d’accès n’est requis pour l’obtenir. Il vous suffit d’avoir accumulé 910 h de cours dans un établissement agréé, obtenir 2 certificats et accomplir 280 h de stage au sein d’une entreprise pour acquérir un Titre professionnel au bout de cinq ans. Le premier, appelé CCP1, concerne l’apprentissage de la formation à la conduite. Le deuxième, CCP2, se concentre davantage sur la sensibilisation des conducteurs à la sécurité routière. Les épreuves sont à la fois théoriques et pratique avec une mise en situation réelle et des entretiens.

Quel est le statut d’un moniteur d’auto-école ?

Différents statuts professionnels sont disponibles pour un moniteur d’auto-école. Vous aurez donc largement le choix, que vous souhaitez opérer en tant que travailleur indépendant ou en tant que salarié. Dans la pratique, le moniteur et l’auto-école n’ont aucun lien de subordination. Tout repose donc votre façon de travailler. Attention cependant, si vous travaillez en indépendant, vous ne devrez avoir aucun lien de subordination avec l’auto-école : vous devrez disposer de votre propre véhicule à double commande, vous choisissez vous-même vos heures de travail, vous avez vos propres méthodes d’enseignement et choisissez vous-même le lieu de travail. L’avantage d’un moniteur d’auto-école indépendant, c’est que ses charges sociales sont réduites à environ 23 % du CA de l’entreprise.

Meilleures solutions pour augmenter ses chances de trouver un emploi
Former les jeunes diplômes dans les systèmes d’information pour faciliter leur insertion professionnelle