5 conseils pour se reconvertir dans les métiers de la vente

métiers de la vente

Les métiers de la vente présentent de nombreux avantages. Ils vous permettent non seulement de pratiquer, mais de développer également vos aptitudes en négociation et en relationnel. Aussi, c’est un domaine en perpétuelle évolution, en raison des besoins de plus en plus grandissants de la population. Quoi de mieux pour une reconversion professionnelle ? Cependant, vous aurez besoin d’un ensemble de compétences pour mener à bien votre tâche de commercial.

1. Formez-vous !

Dans le domaine du commercial, qui dit vente dit closing. C’est un terme utilisé de manière générale pour désigner une cession (action de vendre). Ainsi, une réorientation dans ce secteur peut nécessiter une formation en closing et en art oratoire.

Faites-vous former en closing

Si vous ne disposez pas d’une formation professionnelle adéquate, réussir dans les métiers de la vente vous sera difficile. En effet, le closing intervient lorsque le doute et l’incertitude n’ont plus lieu d’être dans l’esprit de votre prospect. En clair, ce dernier est prêt à passer à l’action. C’est de là que s’instaure une ambiance de confiance entre votre interlocuteur et vous. Le closing nécessite de suivre une formation si vous ne vous y connaissez pas. Cependant, ces quelques questions vous aideront à mettre en confiance votre interlocuteur :

  • la solution que je vous expose répond-elle à votre besoin ?
  • Avez-vous une bonne raison de ne pas faire affaire avec nous ?
  • Quelles preuves seraient susceptibles de vous convaincre ?
  • Avez-vous consulté d’autres commerciaux ?
  • Qu’est-ce qui vous empêche d’effectuer cet achat aujourd’hui ?

Formez-vous dans l’art de communiquer

Qu’il s’agisse d’un produit, d’un service ou même d’un concept, le vendre nécessite une certaine éloquence. Il est important de savoir :

  • s’exprimer clairement ;
  • formuler des idées efficaces ;
  • développer un argumentaire convaincant ;
  • bien animer vos présentations ;
  • s’adapter au langage du client.

Par ailleurs, savoir communiquer ne s’arrête pas qu’au parler. Un bon commercial sait être à l’écoute attentive du prospect. Pour conclure une fente, il faut comprendre les besoins et préoccupations de ce dernier. Et c’est pour y parvenir qu’il faut faire preuve d’attention envers votre client, lui poser les bonnes questions et lui donner les réponses adéquates. Si votre vie professionnelle antérieure vous a donné les outils nécessaires en communication, vous disposez donc déjà d’un argument important pour votre reconversion.

2. Travaillez vos aptitudes relationnelles

Les aptitudes relationnelles font partie des compétences associées traditionnellement au service client. Être commercial ne s’arrête pas seulement à la patience, la politesse et l’amabilité. Une vraie interaction positive repose sur l’empathie. C’est cette capacité qu’a un commercial de s’identifier aux sentiments et aux besoins de son interlocuteur. L’empathie est la compétence clé dans l’établissement d’une longue relation de confiance. C’est justement ce dont a besoin un client pour acheter.

En tant que bon commercial, vous devez faire attention à la valeur ajoutée de l’acquéreur. Or, il est quasiment impossible d’aider votre client sans comprendre au préalable ses attentes et ses priorités. Aujourd’hui, les meilleures approches en marketing sont centrées sur l’acheteur. Elles exigent une grande intelligence émotionnelle. Celle-ci fait impérativement appel à votre empathie et c’est ce qui est préférable pour une profession de commercial.

3. Soyez motivé et persévérant

Les métiers de la vente constituent des carrières très importantes, parce qu’elles vous permettent de développer la persévérance et la résilience. Peut-être que votre expérience professionnelle passée vous a fourni des compétences en adaptabilité et en ténacité. C’est là un argument en plus pour changer de métier et se lancer dans ce domaine. Sachez que convaincre un prospect d’effectuer une vente directe peut parfois être frustrant et épuisant. Patience et persévérance sont donc indiquées.

4. Soyez organisé et sachez planifier

On parle souvent de management des ressources humaines, mais très peu connaissent réellement les enjeux de ce concept. L’attention portée au détail et les qualités d’organisation sont fortement requises à bon nombre de postes. Et elles s’avèrent être particulièrement utiles pour réussir à conclure une vente. La préparation et l’élaboration d’un processus pour atteindre des objectifs, ainsi que le respect des délais, sont des critères qui interviennent principalement dans l’évolution professionnelle d’un commercial.

Par ailleurs, il est aussi appelé à établir des rapports d’activité, à mettre en place des plans d’action précis, à mettre à jour des données et à effectuer des analyses systématiques. En effet, toutes ces tâches requièrent une approche attentive et méticuleuse. Disposer de celles-ci constitue un argument fort pour changer de métier. Avec de tels atouts, il ne vous reste qu’à faire valoir dans votre CV et au cours d’un entretien d’embauche.

5. Travaillez votre esprit créatif

Effectuer un bilan de compétences est très utile dans une réorientation professionnelle. Dans le cas des métiers de la vente, la capacité de penser et d’imaginer peut s’avérer très efficace. En terme plus clair, on appelle ça de la créativité.

C’est une aptitude qui permet à un bon commercial de façonner sa proposition à l’image du prospect. Ce qui lui donnera ainsi la possibilité de se démarquer de la concurrence et de convaincre son client potentiel à opérer un achat. En plus de cet aspect, la créativité s’applique également à la prise de décision interne. Dans ce cas, un commercial « créatif » saura montrer sa valeur en :

  • élaborant des process novateurs ;
  • exploitant des outils déjà existants d’une manière différente ;
  • identifiant plus aisément des occasions de vente et d’amélioration.

Pour faire simple, la créativité demeure à l’heure actuelle, l’une des compétences les plus prisées par les recruteurs. Elle permet d’élargir son champ d’action pour atteindre les objectifs de vente donnés et résoudre un problème précis.

Quels sont les enjeux du management des ressources humaines ?
Comment améliorer votre anglais professionnel ?